Thenewlocals » Générale » En Suisse, on peut divorcer avec ou sans avocat ! Et même en ligne (ou presque) !

En Suisse, on peut divorcer avec ou sans avocat ! Et même en ligne (ou presque) !

Le saviez-vous ? On peut divorcer sans l’aide d’aucun avocat en Suisse. En ce cas, on n’a à régler que des droits de greffe ! Et ce que l’on soit suisse ou pas, que l’on se soit marié en Suisse ou pas, et que l’on y réside ou pas ! Il suffit qu’un des deux conjoints réside en Suisse pour pouvoir bénéficier de la procédure qui le permet, soit celle dite « par consentement mutuel » !

Seuls 10% des divorces suisses exigent l’intervention d’un avocat

Attention, cette procédure n’est ouverte qu’aux couples dont les deux membres sont d’accord pour divorcer. Lorsqu’un des deux conjoints le refuse, ou refuse toute solution amiable équitable, il faut passer par une procédure classique avec avocat… Sauf si l’on peut prouver que ne pas divorcer peut mettre l’une des parties en danger (violences physiques par exemple), on ne peut demander le divorce de façon unilatérale qu’après deux années de séparation effective. Par ailleurs, les enjeux patrimoniaux de certains divorces sont tels que les conjoints ne peuvent pas se dispenser d’avocat. (Si tel est le cas pour votre divorce à Vaud, vous en avez une liste sur ce lien).

En parallèle : 5 bonnes raisons de choisir Ezdraulix pour vos durites avia

Divorce Genève : la médiation, une aide des plus utiles !
Source : www.divorce.ch

Divorce suisse à l’amiable : simple, rapide, peu coûteux !

Ceux qui, en Suisse, divorcent par consentement mutuel, peuvent obtenir leur divorce en 3 mois ! Il leur « suffit » pour cela de s’accorder par écrit et équitablement sur les effets factuels de leur divorce ! Divorce.ch (https://divorce.ch/) peut les aider à bien remplir leur dossier pour seulement CHF 550.- !

A découvrir également : Pronostic Estudiantes Argentinos Juniors du 06/09 au Estadio Jorge Luis Hirschi (La Plata, Provincia de Buenos Aires)